Négo IC/I (construction) 2017

Victime de la grève, comment dénoncer, quels sont vos recours ?

21 JUIN 2017

Message

Grève du 24 mai 2017

Une grève générale illimitée a été déclenchée dans l’industrie de la construction le 24 mai dernier. Toutefois, bien que la grève puisse s’appliquer à tous les employeurs, les salariés n’étaient pas tenus de faire la grève.

Vous ne pouviez exercer aucune mesure contre un salarié qui a exercé son droit de grève de façon légale. Les salariés de la construction ont le droit de faire la grève, comme ils ont aussi le droit de travailler pendant la grève.

Certains employeurs ont peut-être reçu la visite des fameux « videurs de chantiers ». Pour les employeurs de ces chantiers, il existe des recours à l’encontre des travailleurs qui ont arrêté de force des chantiers.

Qu’est-ce qui est interdit par la Loi ?

La Loi prévoit qu’une association ou un membre du bureau ou d’un représentant d’une association qui ordonne, encourage ou appuie une grève (alors que le droit n’est pas acquis), un ralentissement de travail ou tout autre moyen de pression contrairement aux dispositions de la Loi est passible d’une amende de 7 842 $ à 78 411 $ pour chaque jour ou partie de jour pendant lequel cette grève ou ce ralentissement existe.

La Loi prévoit également que quiconque use d’intimidation ou de menace dans le but de provoquer une entrave, un ralentissement ou un arrêt des activités sur un chantier commet une infraction et est passible d’une amende de 1 120 $ à 11 202 $ pour chaque jour ou partie de jour que dure l’infraction.

Quels sont vos recours ?

La CCQ a l’obligation de faire enquête lorsqu’une plainte de cette nature lui est signifiée. Vous trouverez ici un modèle de formulaire que vous pourrez transmettre à la CCQ, si vous êtes victime de l’une ou l’autre de ces situations.

Nos conseillers en relations du travail sont également à votre disposition pour vous aider à monter votre dossier.


Plus d'articles sur la négo:

Asociation de la construction du Québec

Contactez un conseiller en relations du travail ACQ

Québec
418 687-1992

Sherbrooke
819 566-7077

Gatineau
819 770-1818

Rimouski
418 724-4044

Trois-Rivières
819 840-1286

Drummondville
819 477-1448

Sainte-Catherine
450 638-2005

Sept-Îles
418 968-9302

Saguenay
418 548-4678

Montréal et environs
514 354-0609

nego@prov.acq.org