ACQ

 

8small

Vous êtes ici : Accueil Salle de presse Communiqués 2010 Pourquoi une grève dans le secteur de la construction ? L’ACQ et l'APCHQ font le point

Pourquoi une grève dans le secteur de la construction ? L’ACQ et l'APCHQ font le point

Pour Éric Cherbaka, directeur général de la Division membres et industrie de l’APCHQ, l’approche syndicale tend vers une uniformisation des conditions dans tous les secteurs de l’industrie, sans tenir compte des réalités et des défis propres à chacun : « Nous comprenons la volonté des syndicats de préserver les conditions acquises au fil des ans. Par ailleurs, l’autonomie des secteurs de la construction et leur capacité à négocier en fonction de leurs réalités propres sont aussi des gains historiques qu’il faut préserver. Pour nous, il en va de l’existence même du secteur résidentiel. »

Du côté de l’ACQ, on blâme le manque de transparence des syndicats : « Nous avons demandé aux porte-parole de l’Alliance syndicale d’informer les travailleurs sur l’état actuel des négociations. Des progrès importants ont été réalisés sur plusieurs points en litige et nous croyons que les 146 000 salariés de la construction doivent savoir ce qui se dit à la table de négociation, depuis plus de huit mois, afin qu’ils puissent se faire une idée claire et précise des enjeux du présent cycle de négociations », a déclaré Lyne Marcoux, négociatrice en chef de l’ACQ.

Soulignons que ces deux associations patronales, l’ACQ et l’APCHQ, représentent plus de 80 % de l’activité globale dans l’industrie de la construction. « L’échéance du 30 août n’a pas sa raison d’être. Bien sûr, nous voulons tous arriver à des ententes dans les meilleurs délais, mais l’Alliance syndicale a créé une pression inutile en annonçant la grève », ajoutent de concert les deux porte-parole.


À propos de l’ACQ
Par le biais de ses différents mandats de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs en construction, l’ACQ représente quelque 15 000 entreprises, qui emploient plus de 100 000 travailleurs. Ses membres, travaillant principalement dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I), comptent plus de 55 % des 155 millions d’heures travaillées dans l’industrie en 2011. Ce nombre d’heures pourrait être revu à la hausse. Selon la Loi R-20, l’ACQ est l’agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs IC/I. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l’entremise de ses plans de garantie Qualité Habitation et Qualité Rénovation.

Pour information :
Gisèle Bélanger | ACQ
Cellulaire : (514) 212-5745
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Elaine Mayrand | APCHQ
Cellulaire : (514) 718-2124
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.