Association de la construction du Québec

Vous utilisez un navigateur obsolète. S'il vous plaît, mettez à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience.

Adoption du PL66 : « Une étape importante pour l’industrie de la construction » selon la Coalition contre les retards de paiement dans la construction

Communiqué

Partager Adoption du PL66 : « Une étape importante pour l’industrie de la construction » selon la Coalition contre les retards de paiement dans la construction

Coalition

La Coalition contre les retards de paiement dans la construction (ci-après « Coalition ») accueille favorablement l’adoption du projet de loi 66 visant l’accélération de certains projets d’infrastructures afin de relancer l’économie, aujourd’hui par l’Assemblée nationale. La Coalition salue particulièrement les modifications apportées à l’article 66 qui permettront à tous les projets visés de bénéficier des mesures facilitant le paiement aux entreprises.

Alors que le projet de loi initial ne ciblait que les projets de moins de 20 millions de dollars, l’amendement à l’article 66 du projet de loi tel qu’adopté par les parlementaires, permettra à tous les projets d’infrastructures mis en œuvre par un organisme assujetti à la Loi sur les contrats des organismes publics de bénéficier d’un calendrier de paiement obligatoire et d’un mécanisme de règlement des différends.

« Dans le contexte économique actuel, où le besoin de liquidité des entreprises est à son plus haut niveau, c’est un soulagement pour notre industrie », souligne Me Steve Boulanger, coordonnateur de la Coalition. « Nous sommes persuadés que ces mesures inciteront et permettront aux entreprises de toutes les régions du Québec de contribuer à la relance de l’économie souhaitée par le gouvernement. »

Un premier pas vers l’adoption d’une loi-cadre

Si les mesures prescrites dans le projet de loi ne visent que les projets qui y sont mentionnés, il va sans dire que son adoption demeure une reconnaissance sans précédent de l’existence des problèmes de paiement du gouvernement envers les entreprises de construction. Pour la Coalition, il s’agit d’une étape très importante vers l’adoption d’une loi-cadre qui viserait tous les contrats, incluant les contrats des organismes municipaux et paragouvernementaux.

« Tous les parlementaires ont fait preuve d’une grande ouverture et ont reconnu les problèmes entourant les retards de paiement du gouvernement face aux entreprises de construction. L’Assemblée nationale doit maintenant passer à la prochaine étape et adopter une loi-cadre qui irait dans le sens de la recommandation #15 de la Commission Charbonneau et qui viserait l’ensemble des projets d’infrastructures publiques au Québec », conclut Me Boulanger.

À propos de la Coalition contre les retards de paiement dans la construction

La Coalition contre les retards de paiement dans la construction est un regroupement d’associations d’entrepreneurs en construction qui a vu le jour à l’automne 2013 et dont l’objectif est de mettre un terme à l’augmentation injustifiée des délais de paiement dans ce secteur.

La Coalition représente l’ensemble des entrepreneurs généraux et spécialisés, lesquels sont impliqués dans toutes les étapes d’un projet de construction.

Ce sont des dizaines de milliers d’entreprises qui sont pour la plupart (environ 80 %) constituées de 5 salariés ou moins et qui embauchent plus de 175 000 travailleurs et travailleuses.

Cette action collective est historique puisque pour la première fois, tous les entrepreneurs généraux et spécialisés du Québec se sont regroupés, ensemble, pour une même cause.

Voici les membres de la Coalition :

  • Association de la construction du Québec (ACQ)
  • Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec (ACRGTQ)
  • Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ)
  • Corporation des entrepreneurs généraux du Québec (CEGQ)
  • Corporation des maîtres électriciens du Québec (CMEQ)
  • Corporation des maîtres mécaniciens en tuyauterie du Québec (CMMTQ)
  • Fédération québécoise des associations d’entrepreneurs spécialisés en construction (FQAESC), composée des organisations suivantes :
    • Association de vitrerie et fenestration du Québec (AVFQ)
    • Association d’isolation du Québec (AIQ)
    • Association provinciale des entrepreneurs en systèmes intérieurs Québec (APESIQ)
    • Corporation des entreprises de traitement de l’air et du froid (CETAF)
    • Association des entrepreneurs en revêtements métalliques du Québec (AERMQ)
    • Corporation des maîtres entrepreneurs en installations contre l’incendie (CMEICI)
    • Regroupement des entrepreneurs en coffrage du Québec (RECQ)
  • Regroupement des corporations et associations d’entrepreneurs spécialisés de l’industrie de la construction du Québec (RCAESICQ), composé des organisations suivantes :
    • Institut d’acier d’armature du Québec (IAAQ)
    • Association Québécoise des Entrepreneurs en Infrastructure (AQEI)
    • Association des maîtres couvreurs du Québec (AMCQ)
    • Association des propriétaires de machinerie lourde du Québec (APMLQ)

Pour information
Guillaume Houle | Relations médias
Téléphone : 514 354-8249, poste 2173
Cellulaire : 514 607-7210
houleg@prov.acq.org
Twitter : @ACQprovinciale

Contact presse et médias

Guillaume Houle
Responsable des affaires publiques

9200, boul. Métropolitain Est
Montréal QC H1K 4L2

Téléphone : 514 354-8249, p. 2173
Cellulaire : 514 607-7210
Sans frais : 1 888 868-3424
Télécopieur : 514 354-8292
Courriel : medias@prov.acq.org

Si vous souhaitez consulter nos communiqués, nous vous invitons à visiter notre salle de presse ou encore via CNW.