Association de la construction du Québec

Vous utilisez un navigateur obsolète. S'il vous plaît, mettez à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience.

Pénurie de main-d’œuvre dans la construction : l’ACQ tire la sonnette d’alarme

Communiqué

Partager Pénurie de main-d’œuvre dans la construction : l’ACQ tire la sonnette d’alarme

Face à une pénurie de main-d’œuvre généralisée au Québec, l’Association de la construction du Québec (ACQ) ne peut que constater le désarroi de plusieurs entrepreneurs en construction qui peinent à trouver les ressources qualifiées nécessaires pour répondre à la demande. Dans de telles circonstances, l’ACQ croit qu’il est plus urgent que jamais de s’attarder au manque de main-d’œuvre qualifiée que l’on peut observer en ce moment dans le milieu de la construction.

En effet, les promesses effectuées par chacun des partis tout au long de la campagne électorale laissent présager des investissements en infrastructures à la hausse, et, en ce sens, l’ACQ est préoccupé quant à la main-d’œuvre qualifiée qui sera disponible dans les prochaines années.

Portrait de la pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie de la construction
En 6 mois, le nombre de bassins ouverts et le nombre de bassins à moins de 10 % ont doublé. En date du 18 septembre, nous pouvions observer une pénurie de couvreurs, de ferblantiers et de ferrailleurs dans 7 des 10 régions identifiées par la Commission de la construction du Québec (CCQ). De plus, le manque de charpentiers-menuisiers, de monteurs-assembleurs et monteurs-mécaniciens-vitriers est flagrant, alors qu’en moyenne 8 des 10 bassins régionaux sont à moins de 10 % et qu’aucun d’entre eux n’est ouvert, une situation que déplore d’ailleurs l’ACQ.

Nombre de bassins ouverts ou à moins de 10 % pour l’ensemble du Québec

ensemble du québec bassins ouverts bassins à moins de 10%
27 avril 2018 37/260 (15 %) 88/260 (36 %)
18 sept 2018 77/260 (30 %) 167/260 (64 %)

N.B. Rappelons que le nombre d’apprentis disponibles dans une région doit être en deçà de 5 % et que la CCQ doit donner son aval pour ouvrir un bassin et permettre à la main-d’œuvre non qualifiée d’avoir accès à un métier de la construction.

À la lumière des informations recueillies par l’ACQ, le problème de pénurie de main-d’œuvre qualifiée semble s’étendre au-delà des corps de métiers régis par la loi R-20. Au cours des dernières semaines, un nombre important d’entrepreneurs ont avisé l’ACQ du manque d’ingénieurs, d’estimateurs, de surintendants de chantier, de chargés de projet ou même du manque de personnel administratif sur le marché de l’emploi.

Des solutions à court et moyen terme
À court terme, l’ACQ estime que le prochain gouvernement devrait revoir rapidement la réglementation limitant la mobilité interrégionale pour subvenir au besoin de main-d’œuvre spécialisée dans certaines régions du Québec.

Également, l’ACQ considère que certains programmes de formation professionnelle pourraient être offerts en alternance dans les régions éloignées où le manque de main-d’œuvre spécialisée est intimement lié à l’absence d’offre de formation dans certains domaines, comme en Abitibi où les futurs tuyauteurs, par exemple, doivent s’exiler le temps de leurs études.

À moyen terme, l’ACQ est d’avis qu’une partie du problème pourrait être résolu en réduisant les contraintes à l’intégration des personnes immigrantes dans l’industrie de la construction. Notamment, en valorisant les métiers de la construction auprès des nouveaux arrivants et en facilitant la reconnaissance de l’expérience et des compétences acquises dans un métier de la construction hors du Québec.


À propos de l’ACQ
Principal groupe de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs de l’industrie québécoise de la construction, l’Association de la construction du Québec (ACQ) est le plus important regroupement multisectoriel à adhésion volontaire de cette industrie. En vertu de la loi R-20, l’ACQ est l’agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I). L’ACQ représente 17 719 entreprises qui génèrent plus de 62 % des heures totales travaillées et déclarées dans l’industrie. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l’entremise de ses Plans de garantie ACQ (PGA). Grâce à un réseau de 10 associations régionales implantées dans 16 villes du Québec, elle offre à ses membres une multitude d’outils et de services.

Pour information
Guillaume Houle | Relations médias
Téléphone : 514 354-8249, poste 2173
Cellulaire : 514 607-7210
houleg@prov.acq.org
Twitter : @ACQprovinciale

Contact presse et médias

Guillaume Houle
Responsable des affaires publiques

9200, boul. Métropolitain Est
Montréal QC H1K 4L2

Téléphone : 514 354-8249, p. 2173
Cellulaire : 514 607-7210
Sans frais : 1 888 868-3424
Télécopieur : 514 354-8292
Courriel : medias@prov.acq.org

Si vous souhaitez consulter nos communiqués, nous vous invitons à visiter notre salle de presse ou encore via CNW.