Association de la construction du Québec

Vous utilisez un navigateur obsolète. S'il vous plaît, mettez à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience.

Budget du Québec 2021 : l’ACQ salue la hausse des investissements dans les infrastructures publiques, la réduction du taux d’imposition des PME et le soutien au virage technologique

Communiqué

Partager Budget du Québec 2021 : l’ACQ salue la hausse des investissements dans les infrastructures publiques, la réduction du taux d’imposition des PME et le soutien au virage technologique

L’Association de la construction du Québec (ACQ) est satisfaite du dernier budget du gouvernement du Québec, notamment en ce qui a trait à la hausse des investissements en construction qui passeront de 130,5 milliards de dollars à 135 milliards de dollars pour les 10 prochaines années. Ces sommes serviront, entre autres, à la construction et à la rénovation des écoles et des maisons des aînés. L’ACQ reconnaît également les efforts déployés par le ministre Girard afin de réduire la charge fiscale des petites et moyennes entreprises.

De nouveaux investissements dans les infrastructures

Au cours des 6 prochaines années, le gouvernement investira plus de 45 M$ pour la réfection des bâtiments municipaux vétustes des municipalités de moins de 5 000 habitants. En d’autres mots, les petites entreprises de construction des régions pourront elles aussi contribuer à la relance économique.

Le gouvernement investira aussi des sommes importantes dans les infrastructures scolaires. Près de 73 M$ serviront à la construction de nouvelles infrastructures sportives et récréatives.

Au total, le gouvernement prévoit investir 4,5 milliards de plus que l’an dernier dans le Plan québécois des infrastructures (PQI). Ainsi le PQI passera de 130,5 milliards à 135 milliards pour les 10 prochaines années.

Réduction de la charge fiscale des PME

L’annonce du rattrapage progressif du taux d’imposition des PME de l’Ontario constitue une autre excellente nouvelle pour les entreprises de construction. En effet, près de 85 % des 26 000 entreprises de construction disposent de 5 employés ou moins.

Cette réduction du taux d’imposition de 4 % à 3,2 % permettra aux entreprises de mieux se remettre des effets de la pandémie et de disposer de plus de liquidités pour embaucher la main-d’œuvre nécessaire à la réalisation du plan de relance.

Il est à noter que le gouvernement a aussi mis en place des assouplissements fiscaux pour le transfert d’une entreprise à repreneur familial.

Le C3i doublé pour accélérer le virage numérique

Le gouvernement a également annoncé qu’il doublait le crédit d’impôt à l’investissement et l’innovation (C3i) pour encourager les entreprises de tous les secteurs à effectuer le virage numérique au cours de la prochaine année. Ainsi, une entreprise pourrait recevoir un crédit d’impôt entre 20 et 40 % des dépenses admissibles en matériel informatique ou progiciel de gestion, entre autres, selon le territoire où l’investissement est réalisé.

Alors que le taux de numérisation de l’industrie de la construction est parmi les plus faibles de toutes les industries, ces crédits d’impôt seront assurément bien reçus par les entrepreneurs en construction, notamment les PME.

Près de 100 M$ pour l’industrie forestière

Alors que la hausse des prix des matériaux, notamment ceux du bois, complique la vie de bien des entrepreneurs, le gouvernement a choisi d’investir massivement dans l’industrie forestière, afin de la rendre plus performante et productive. En effet, des investissements de plus de 70 M$ seront effectués dès 2021-2022 pour appuyer le développement forestier, alors que le gouvernement a également prévu 15 M$ pour soutenir l’innovation dans ce secteur, afin de le rendre plus productif.

Bien qu’il est permis de douter que ces investissements auront des effets immédiats sur les prix du bois, il s’agit, espérons-le, d’investissements qui permettront, à moyen ou long terme, de freiner la flambée des prix actuelle.

Plan d’action pour le secteur de la construction et pénurie de main-d’œuvre

Dimanche dernier, l’ACQ a salué les différentes mesures annoncées par la présidente du Conseil du trésor, Sonia Lebel et le ministre du Travail, Jean Boulet, pour le secteur de la construction. Ces mesures, combinées aux annonces effectuées hier par le ministre Girard en matière de requalification professionnelle, permettront sans doute à notre industrie de disposer d’un plus grand bassin de main-d’œuvre.

En effet, le gouvernement a prévu plus de 404 millions de dollars pour la requalification professionnelle et son accompagnement. En sachant que la Commission de la construction du Québec déploiera de nouvelles mesures pour favoriser, entre autres, l’alternance études-travail, cela permettra à notre industrie d’intégrer plus rapidement les chômeurs pandémiques et les jeunes à nos activités en chantier.

À propos de l’ACQ
Principal groupe de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs de l’industrie québécoise de la construction, l’Association de la construction du Québec (ACQ) est le plus important regroupement multisectoriel à adhésion volontaire de cette industrie. En vertu de la loi R-20, l’ACQ est l’agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I). L’ACQ représente près de 18 000 entreprises qui génèrent plus de 62 % des heures totales travaillées et déclarées dans l’industrie. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l’entremise de sa filiale ACQ Résidentiel. Grâce à un réseau de 10 associations régionales implantées dans 17 villes du Québec, elle offre à ses membres une multitude d’outils et de services.

Pour information
Guillaume Houle | Relations médias
Téléphone : 514 354-8249, poste 2173
Cellulaire : 514 607-7210
houleg@prov.acq.org
Twitter : @ACQprovinciale

Contact presse et médias

Guillaume Houle
Responsable des affaires publiques

9200, boul. Métropolitain Est
Montréal QC H1K 4L2

Téléphone : 514 354-8249, p. 2173
Cellulaire : 514 607-7210
Sans frais : 1 888 868-3424
Télécopieur : 514 354-8292
Courriel : medias@acq.org

Si vous souhaitez consulter nos communiqués, nous vous invitons à visiter notre salle de presse ou encore via CNW.