Association de la construction du Québec

Vous utilisez un navigateur obsolète. S'il vous plaît, mettez à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience.

Un Boot Camp Construction pour familiariser les jeunes et moins jeunes avec les métiers de la construction

Communiqué

Partager Un Boot Camp Construction pour familiariser les jeunes et moins jeunes avec les métiers de la construction

Le week-end dernier, près d’une quarantaine de participants ont répondu à l’invitation de l’Association de la construction du Québec (ACQ) afin de participer au tout premier Boot Camp Construction au Centre de formation professionnelle Qualitech de Trois-Rivières. Alors que l’industrie de la construction fait face à un important problème de pénurie de main-d’œuvre, cette formation exploratoire gratuite s’est étalée tout au long de la fin de semaine et a permis à des jeunes et moins jeunes de vivre une expérience immersive dans le milieu de la construction en se familiarisant avec certains métiers.

En effet, des gens qui voulaient tester leurs capacités à travailler sur un chantier, d’autres qui cherchaient à se réorienter ainsi que certains curieux et curieuses ont même eu l’opportunité d’essayer différents métiers de la construction comme briqueteur-maçon, charpentier-menuisier, électricien et plâtrier.

« C’est une première et on peut dire que c’est un franc succès !, a affirmé le président de l’ACQ, Jean-François Arbour, ing. La pénurie de main-d’œuvre frappe de plein fouet notre industrie, nous sommes donc très heureux de voir que les gens s’intéressent aux métiers de la construction. Cette initiative de l’ACQ permet de valoriser et de faire la promotion des métiers de la construction via une expérience immersive. Ce sont des métiers non seulement payants, mais aussi très valorisants, avec une belle perspective d’avenir et où l’on peut voir concrètement les résultats de notre travail », a poursuivi M. Arbour.

Il manquera en moyenne 20 000 travailleurs de la construction par année d’ici 2030

Selon une étude réalisée en 2019 par la firme Raymond Chabot Grant Thornton (RCGT) au sujet de la pénurie de main-d’œuvre dans le secteur de la construction, il manquera en moyenne près de 20 000 travailleurs par année au cours des 10 prochaines années pour répondre à la demande.

Pour les régions de la Mauricie, des Bois-Francs et du Centre-du-Québec, qui connaissent un boom immobilier important, on évalue le manque de travailleurs de la construction à près de 250 travailleurs par année au cours des 10 prochaines années. Plus particulièrement, il manquera de travailleurs dans des métiers moins connus du grand public comme : briqueteur-maçon, soudeur, opérateur d’équipement lourd, ferrailleur ou calorifugeur.

À propos de l’ACQ

Principal groupe de promotion et de défense des intérêts des entrepreneurs de l’industrie québécoise de la construction, l’Association de la construction du Québec (ACQ) est le plus important regroupement multisectoriel à adhésion volontaire de cette industrie. En vertu de la loi R-20, l’ACQ est l’agent patronal négociateur pour tous les employeurs des secteurs institutionnel-commercial et industriel (IC/I). L’ACQ représente 17 719 entreprises qui génèrent plus de 62 % des heures totales travaillées et déclarées dans l’industrie. Elle est également présente dans le secteur résidentiel par l’entremise de sa filiale ACQ Résidentiel. Grâce à un réseau de 10 associations régionales implantées dans 17 villes du Québec, elle offre à ses membres une multitude d’outils et de services.

Pour information
Guillaume Houle | Relations médias
Téléphone : 514 354-8249, poste 2173
Cellulaire : 514 607-7210
houleg@acq.org
Twitter : @ACQprovinciale

Contact presse et médias

Guillaume Houle
Responsable des affaires publiques

9200, boul. Métropolitain Est
Montréal QC H1K 4L2

Téléphone : 514 354-8249, p. 2173
Cellulaire : 514 607-7210
Sans frais : 1 888 868-3424
Télécopieur : 514 354-8292
Courriel : medias@acq.org

Si vous souhaitez consulter nos communiqués, nous vous invitons à visiter notre salle de presse ou encore via CNW.