Association de la construction du Québec

Vous utilisez un navigateur obsolète. S'il vous plaît, mettez à jour votre navigateur pour améliorer votre expérience.

Alerte aux coups de chaleur !

Nouvelles de l'ACQ

Partager Alerte aux coups de chaleur !

L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) vient tout juste de mettre en ligne de nouvelles versions numériques de ses outils pour soutenir la prise en charge des contraintes thermiques et des risques associés aux épisodes de grande chaleur en milieu de travail.

Destinés aux travailleurs et aux intervenants en santé et en sécurité du travail, les trois outils-diagnostics sont disponibles sur le site Web de l’IRSST, en français et éventuellement en anglais. Auparavant disponibles en format Excel, ces outils peuvent désormais être consultés en milieu de travail sur une tablette numérique ou un téléphone intelligent.

Découvrir les outils de prévention

Reconnaître les signes et les symptômes peut sauver des vies

Pour plusieurs, le retour de l’été et de son chaud soleil est synonyme de bonheur, mais pour de nombreux travailleurs, cela signifie toutefois une augmentation des risques de subir un coup de chaleur. Le coup de chaleur survient lorsque le corps n’est plus en mesure de libérer la chaleur et de se refroidir. Une série de symptômes arrivent, notamment une accentuation marquée de la température de notre corps qui peut rapidement dépasser 40°C et entraîner des risques supérieurs de mortalité.

En sachant reconnaître les principaux signes et symptômes d’un coup de chaleur, il est possible d’éviter le pire :
– Mal de tête
– Nausées, maux de ventre
– Crampes musculaires
– Frissons
– Absence de sudation, peau rouge
– Fatigue, malaise généralisé
– Étourdissements, vertiges ou pertes d’équilibre
– Propos incohérents, confusion
– Pertes de conscience
– Vomissements

Mieux vaut prévenir que guérir

Voici quelques mesures préventives et solutions efficaces qui permettent d’éviter un coup de chaleur :
– Informer les travailleurs au sujet des risques des coups de chaleur et comment les reconnaître
– Ne pas attendre d’avoir soif et la bouche sèche avant de prendre un verre d’eau
– Boire un verre d’eau (250 ml) toutes les 15 à 20 minutes lorsque les conditions d’exposition à la chaleur s’y prêtent
– Remettre à plus tard, à une période plus fraîche de la journée, les tâches demandant un grand effort physique
– Prendre des pauses plus fréquentes, et si possible à l’ombre, en se protégeant du soleil

Quoi faire si un travailleur présente des signes et symptômes de coup de chaleur ?

Si un travailleur présente les symptômes mentionnés précédemment, il faut :
– Alerter les premiers secours : secouriste en milieu de travail et 911
– Le transporter à l’ombre ou dans un endroit frais
– Lui retirer ses vêtements tout en faisant preuve de décence
– L’asperger d’eau fraîche et s’assurer d’une bonne ventilation
– Si le travailleur est conscient, lui donner de petites gorgées d’eau fraîche

Pour de plus amples informations, consultez le Guide de prévention des coups de chaleur qui a été élaboré par la CNESST. Il contient des informations qui permettent aux travailleurs d’évaluer le risque d’exposition lorsqu’ils travaillent durant les jours de grande chaleur. Il contient les principales mesures préventives pour éviter le coup de chaleur et la marche à suivre lorsqu’un travailleur présente des symptômes ou des signes qui annoncent un coup de chaleur.

Enfin, n’hésitez pas à communiquer avec votre conseiller en santé et sécurité du travail de l’ACQ qui saura répondre à vos questions en matière de SST sur vos chantiers ou en atelier.

Contact presse et médias

Guillaume Houle
Responsable des affaires publiques

9200, boul. Métropolitain Est
Montréal QC H1K 4L2

Téléphone : 514 354-8249, p. 2173
Cellulaire : 514 607-7210
Sans frais : 1 888 868-3424
Télécopieur : 514 354-8292
Courriel : medias@prov.acq.org

Si vous souhaitez consultez nos communiqués nous vous invitons à consulter notre salle de presse ou encore via CNW.